Les logiciels antivirus sont en train de devenir obsolètes. Les systèmes EDR ou Endpoint Detection and Response sont en train de les remplacer comme principale méthode de protection des infrastructures contre les attaques. Examinons la technologie qui sous-tend le concept des EDR (endpoint detection response), la différence entre eux et les antivirus, et pourquoi les EDR sont appelés à remplacer les antivirus dans un avenir proche.

Qu’est-ce qu’une solution EDR et quelles sont ses principales caractéristiques ?

Une solution Endpoint detection and Response est une application logicielle de cybersécurité qui détecte et répond aux cyberattaques sur les points de terminaison. Elle est conçue pour protéger les appareils contre les logiciels malveillants, les ransomwares et d’autres types de cyberattaques.

Les principales caractéristiques d’une solution Endpoint Detection and Response sont :

Détection

  • La capacité de détecter les menaces, y compris les attaques de type « zero-day » et apt (advanced persistent threats).

Réponse

  • La capacité de répondre aux menaces en temps voulu, y compris la capacité de bloquer et de supprimer les programmes malveillants.

Rapports

  • La possibilité de générer des rapports sur les menaces et les incidents de cybersécurité.

Évolutivité

  • La capacité à protéger plusieurs appareils, systèmes d’exploitation et plateformes.

Facilité d’utilisation

  • La capacité à être facilement déployé et géré par des utilisateurs non techniques.

La principale différence entre les solutions EDR et les antivirus est que les EDR sont conçus pour détecter et répondre à tous les types de cyberattaques, tandis que les antivirus sont uniquement conçus pour détecter et bloquer les logiciels malveillants.

Les EDR ou endpoint detection and response sont appelés à remplacer les antivirus dans un avenir proche car ils offrent une meilleure protection contre les cyberattaques. Ils sont plus évolutifs et plus de sécurité que les antivirus, et ils peuvent protéger les appareils sur plusieurs plateformes. Les EDR sont également plus efficaces pour détecter et répondre à une attaque émergente. Grace au Machine Learning, le système est aussi auto apprenant.

EDR au service de la sécurité

Comment fonctionne un antivirus et quelles sont ses principales caractéristiques ?

Quelle protection et sécurité ?

Un logiciel antivirus est un programme informatique qui détecte et bloque les logiciels malveillants. Il apporte une sécurité contre les virus et d’autres menaces. Il possède généralement les caractéristiques suivantes :

Détection

  • La capacité de détecter les fichiers malveillants, notamment les virus, les vers et les chevaux de Troie.

Blocage

  • La capacité de bloquer les fichiers malveillants pour les empêcher d’infecter les endpoints.

Suppression

  • La possibilité de supprimer les logiciels malveillants des infrastructures.

Rapports

  • La possibilité de générer des rapports sur les postes infectés et les épidémies de logiciels malveillants.

Des solutions basées sur des bases de données

Ces produits de sécurité utilisent généralement une base de données de définition et analysent les postes et serveurs. Cette base de données doit être mise à jour et être en permanence sur la dernière version. Leur mise en place consiste en l’installation d’un agent, c’est à dire un ensemble de programmes qui permette l’analyse en permanence des données et la recherche en continu de programmes malveillants sur les postes. Ils sont utilisés en complément d’un pare feu. Les hackers ont maintenant les capacités et la connaissance pour éviter que les intrusions soit détectées.

Les logiciels antivirus sont en train de devenir obsolètes. Les systèmes endpoint detection response (EDR) les remplacent comme principale méthode de protection des dispositifs contre les cyberattaques. Jetons un coup d’œil à la technologie derrière les EDR, la différence entre eux et les antivirus nouvelle génération et pourquoi les services de detection and response sont appelés à remplacer les solutions antivirus dans un avenir proche.

Anti-virus et EDR : quelles sont les différences entre ces 2 outils ?

L’anti-virus est un logiciel qui sert à protéger les ordinateurs des virus. Cependant, avec l’augmentation de la cybercriminalité, l’anti-virus ne suffit plus et les entreprises doivent plutôt utiliser des systèmes EDR (endpoint detection and response).

Les solutions EDR sont conçus pour protéger les entreprises de tous les types de cyberattaques, pas seulement des virus. Ils fournissent des données réelles-une visibilité de haut niveau sur toute l’activité d’un réseau, permettant aux entreprises de détecter et de répondre aux menaces en quelques minutes, et non en heures ou en jours.

Les systèmes EDR offrent également des fonctionnalités supplémentaires que les logiciels antivirus n’offrent pas, comme la possibilité de suivre le comportement des utilisateurs, d’enquêter sur les activités suspectes et de répondre aux incidents. Ils s’appuient sur des technologies tel que le Machine Learning ou l’intelligence artificielle.  Par conséquent, une solution EDR devient rapidement la solution idéale pour les entreprises de toutes tailles qui cherchent à se protéger des attaques.

Faire évoluer les antivirus

Pourquoi les solutions EDR vont remplacer les solutions antivirus Next-Gen ?

Antivirus sans base de données ou endpoint detection and response ?

La principale différence entre les EDR et les antivirus est que les solutions EDR sont conçus pour détecter et répondre à tous les types de cyberattaques, alors que les antivirus sont uniquement conçus pour détecter et bloquer les logiciels malveillants. Les EDR devraient remplacer les antivirus dans un avenir proche car ils offrent une meilleure protection contre les cyberattaques. Ils sont plus évolutifs et plus faciles à utiliser que les antivirus, et ils peuvent protéger les postes de travail sur plusieurs plateformes. Les EDR sont également plus efficaces pour détecter et répondre aux attaques de type zero-day.

Que sont les attaques de type « zero day » ?

cryptolockers protection parc informatique

Une attaque zero-day est une attaque qui profite d’une faille de sécurité qui n’a pas été découverte ou divulguée auparavant. Quand elles sont découvertes par un analyste, ces vulnérabilités peuvent être publiés dans un article. Ces attaques sont très difficiles à détecter, car elles exploitent des vulnérabilités qui n’ont pas été corrigées. Grace à la prise en charge du Machine Learning, les systèmes EDR sont essentiels pour les entreprises qui cherchent à se protéger de la cybercriminalité et les cybermenaces.

Comment choisir la meilleure solution de cybersécurité ?

Alors, quelles sont les caractéristiques clés à rechercher pour choisir un système EDR ?

Voici quelques-unes des caractéristiques clés à rechercher lors du choix d’une solution EDR :

  • Supervision en temps réel : La capacité de détecter les menaces en temps réel, au moment où elles se produisent.
  • Renseignements sur l’analyse des nouvelles menaces : La possibilité de recevoir des mises à jour sur les nouvelles menaces et des informations sur la façon de s’en protéger.
  • Faux Positifs : Limiter les fausses alertes qui font perdre du temps aux équipes de sécurité
  • Prévention : La possibilité d’empêcher les appareils d’être infectés en premier lieu.
  • Suppression : La possibilité de supprimer les fichiers malveillants des appareils.
  • Rapports : La possibilité de générer des rapports sur les appareils infectés et les épidémies de logiciels malveillants.
Sécuriser avec un EDR

Comment protéger les réseaux des cybermenaces ?

La mise en œuvre peut être faite par la société ou se faire avec l’assistance d’un security operations center ou SOC. On parle souvent dans ce cas de managed detection and response. Cette approche permet de confier la sécurité du réseau et des pare feu à des équipes dont c’est l’expertise. Le travail de ces analystes est d’assurer l’analyse des réseaux et de faire la chasse à tout tentative d’intrusion, quelle qu’en soit les sources. Avec une bonne expertise, leurs services permettent à n’importe quelle société de profiter à la fois de la meilleure protection possible pour leur réseau sans devoir s’appuyer sur une équipe interne.

Les attaques zero day et le cloud

Le cloud a apporté une nouvelle série de défis en matière de sécurité. L’un des plus grands défis est celui des attaques de type « zero day ». Il s’agit d’attaques qui profitent de vulnérabilités qui n’ont pas encore été corrigées. Ces attaques peuvent causer de graves dommages à l’infrastructure d’une organisation. Les systèmes EDR sont conçus pour détecter et répondre à ces types d’attaques sur les postes de travail par exemple. Les systèmes EDR surveillent en les activités suspectes et peuvent prendre des mesures pour les contenir.

Quand faut-il penser à changer d’outils de sécurité ?

Si vous cherchez une solution complète de cyber sécurité capable de protéger votre entreprise contre tous les types de cyberattaques, alors vous devriez envisager un système EDR. Ils offrent une meilleure protection que les solutions antivirus et sont plus évolutifs et plus faciles à utiliser. Pour plus d’informations sur la façon dont les EDR peuvent protéger votre entreprise, contactez-nous aujourd’hui.

Il est temps de se débarrasser de votre antivirus et de passer à un EDR. Fin de l’histoire. Enfin, pas tout à fait la fin de l’histoire. Si vous avez besoin d’aide pour passer à la vitesse supérieure ou si vous avez des questions sur la sécurité des terminaux en général, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’informations ou une démonstration. Nous sommes toujours là pour vous aider à protéger votre entreprise de la cybercriminalité.