Victime d’une interruption informatique, une société d’ambulance londonienne a dû reprendre le papier et les crayons au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre.

Le réveillon du Nouvel An est toujours éprouvant pour les services d’urgence et la demande est forte à Londres durant cette nuit-là. L’année dernière, environ 2000 personnes ont nécessité d’être prises en charge par les services ambulanciers londoniens London Ambulance Service (LAS). D’après la BBC, c’est le service ambulancier le plus demandé au Royaume-Uni, répondant chaque année à plus d’1,9 millions d’appels depuis 70 antennes et centres de support.

Malheureusement, ce personnel dévoué a dû faire face à un challenge supplémentaire pendant la nuit la plus chargée de l’année. Les systèmes informatiques se sont interrompus à 12 h 30 à cause d’un problème technique dans une des salles de contrôle, obligeant à noter à la main les informations de tous les appels téléphoniques. Aucune information n’a encore été donnée sur la cause de cette défaillance.

L’interruption a aussi obligé le personnel à se reporter sur les communications radio plutôt que sur les systèmes web de localisation en temps réel et ont dû saisir manuellement les lieux d’intervention. Les systèmes habituels n’ont pu revenir en service qu’à partir de 05 h 15 le lendemain.

L’équipe de LAS est formée pour faire face à de tels incidents. Comme aucune donnée chiffrée n’a été transmise, il est difficile de mesurer l’impact de cette interruption informatique.

Malcolm Alexander du Patients’ Forum for the LAS a rapporté à la BBC : « Nous voulons savoir pourquoi ces systèmes qui ont coûté tellement cher et qui sont censés être efficace, n’ont pas une sécurité absolue. » Il ajoute : « Nous voulons vraiment nous assurer qu’ils n’auront pas de nouvelle défaillance. »

Malheureusement, les services de santé publics anglais (NHS) sont une des institutions les plus vulnérables à cause de systèmes informatiques anciens et sont une cible de prédilection pour les cybercriminels du ransomware.

En France, le prestataire ambulancier Jussieu Secours — qui est en charge d’une vaste région rurale avec 10 antennes locales — a déjà dû affronter de sérieuses défaillances des systèmes informatiques. Des serveurs centralisés gèrent les activités sensibles, pour lesquelles le temps est critique comme les transports sanitaires programmés, les transports de victimes urgents, la géolocalisation des victimes, ainsi que le personnel. Toute interruption mettrait en péril le travail de toute l’équipe.

Jussieu Secours a fait appel au prestataire de services managés (MSP) Acadir pour s’assurer d’un haut niveau de continuité d’activité tout en préservant la confidentialité des données médicales.

« L’entreprise a déjà subi des défaillances répétées de leurs systèmes. Une panne paralyserait la totalité des agences de Franche-Comté, » affirme Francis Thiebaud, le fondateur et directeur d’Acadir. « Nous avons donc proposé puis implémenté une solution Datto SIRIS. Cette solution protège les données et, en cas de défaillance, quelle qu’en soit la cause, ils pourront récupérer leurs systèmes et être opérationnels en seulement quelques minutes.»

Vous êtes prestataire de services informatiques et vous souhaitez en savoir plus sur les solutions de continuité Datto :