Une discussion avec un partenaire en train de tester Backup Radar, nous a donné l’idée d’écrire cet article de blog. Au début, notre partenaire n’envisageait pas de souscrire à la solution et pensait conserver les processus manuels en place pour des questions de budget. Voyons comment il s’est rendu compte comment économiser bien plus en adoptant une solution de vérification automatique des sauvegardes en place chez ses clients.

Backup Radar a été conçu pour prendre en charge des emails entrants pour tous les produits de sauvegarde. L’envoi d’email est tout à fait répandu, puisque plus de 99% des produits de sauvegarde prennent en charge l’envoi d’un rapport de succès ou d’échec par email.

Mais il y a des problématiques qui doivent être prises en compte avec cette méthode de communication :

Que se passe-t-il si l’email n’est pas reçu ?

Au départ, notre partenaire en test était satisfait des processus de contrôles internes déjà mis en place et envisageait de ne pas utiliser Backup Radar. Puis voilà ce qui est arrivé. Dans notre plateforme s’affichait une défaillance de l’un de leurs clients critiques depuis 5 jours, mais leur système ne contenait aucun ticket généré par leurs processus manuels. Leur client était un compte source de revenus récurrents importants. Imaginez la conversation qu’ils auraient eu avec ce client s’ils n’avaient jamais détecté le problème, car ils vérifiaient les rapports de sauvegarde reçus par email. Selon eux, il n’y avait que très peu de chances que cela ne se produise. Mais parfois, la solution de sauvegarde ne parvient pas à envoyer un rapport pour diverses raisons. Lorsque l’un des dirigeants s’est connecté à la plateforme Backup Radar, la tâche avait été marquée en échec dans le système, car le résultat de la sauvegarde n’avait pas été reçu. Lorsqu’il a demandé à l’administrateur de rechercher pourquoi il n’y avait pas de ticket dans le PSA pour cet échec de sauvegarde, il est apparu que le système de sauvegarde n’envoyait jamais l’email. À ce moment-là, ils ont compris la puissance de l’outil et ce qu’il pouvait apporter pour les aider à faire en sorte que cela ne se reproduise pas.

Et si j’utilise un tableau pour vérifier manuellement chaque jour à la place des emails?

Même si vous vérifiez manuellement à l’aide d’un tableur, cette tâche est très monotone et inintéressante, et cela prend beaucoup de temps, qui pourrait être utilisé pour d’autres projets dans votre entreprise ou auprès de vos clients. D’après notre expérience, les administrateurs ont toujours le risque de commettre des erreurs en raison du volume considérable d’emails qu’ils doivent vérifier pour être sûrs que les sauvegardes sont bien effectuées. En économisant ne serait-ce qu’une heure par jour, les économies liées au temps de travail des techniciens compensent le coût de l’outil. Rien qu’en évitant la résiliation d’un client stratégique, parce qu’ils auraient subi un ransomware et auraient mis des jours voire des semaines à récupérer les données, le produit est amorti pour les 10 prochaines années.

Pourquoi Backup Radar ?

Backup Radar a été conçu comme un système de vérification des sauvegardes de classe mondiale. Quand nous avons développé l’email parser, celui-ci a été testé pendant des jours afin de garantir une fiabilité maximale lors de sa mise en production. Backup Radar surpasse les humains en vérifiant les sauvegardes en continu, 100% du temps et vous fera économiser au passage, du temps et de l’argent. Le système comptabilise les emails qui ne se sont pas parvenus, via notre système de seuil de déclenchement et ils seront automatiquement marqués comme une sauvegarde en échec si nous ne recevons pas de rapport d’activité dans les limites de ce seuil de déclenchement.